Symphonie Meurtrière

Le forum de la guilde Symphonie Meurtrière, serveur Amayiro
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sigitang, la prophétie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sigitang
Dévoreur de Chêne Mou
Dévoreur de Chêne Mou
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 22
Localisation : quelque part dans la taverne
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Sigitang, la prophétie    Jeu 1 Juil - 14:10

Bonjour à tous alors j'avais déjà lancé un sujet sur ce rp mais bon avec mon hack je n'ai pas eu le temps de conter l'ensemble donc ici je poursuit d'abord en remettant le début et en finissant le chapitre 1 (je pars samedi dans un gîte avec wifi je taperais donc beaucoup les 2 prochaines semaines). C'est laborieux car j'avais déjà une esquisse des 3 premiers chapitre mais sur papier donc....




Chapitre 1

Une arakne solitaire courut se réfugier dans les taillis. Un convoi d’une dizaine de chariots aux toiles blanches comme neiges s'avança entre les sombres arbres de la forêt. Une obscurité acre, profonde envahissait le lieu, lanternes éteintes les colons avançaient prudemment guidés par les sens des dragodindes.
Dans un véhicule un jeune disciple sadida d'une quinzaine d'années se réveilla:
"Man' on est encore loin du foutu village d'éleveur ?
-Non plus très loin je pense. Sadida veille sur nous
-Mouais, Sadida il ne m'a toujours pas fait découvrir mes dons en tout cas.
-Cela viendra bien assez tôt
-Si seulement j'étais un iop dès la naissance ils possèdent une force surhumaine!
-Pas comme leurs cervelles...
Sur cette amère discussion Sigitang sauta du chariot en marche.
Les attelages avançaient péniblement dans la pénombre du crépuscule, ainsi le jeune homme pouvait passer d'un chariot à l'autre en trottinant.
Il rattrapa le haut de la colonne jusqu'au chariot du père Zeplin.
Courir en forêt était un des loisirs préférés des sadidas (après la sieste), ils se trouvaient ainsi en totale harmonie avec la nature, des arbres majestueux aux petits tronknydes qui détalaient dans les fourrés.
A la tête de la fil se trouvait le meneur: Zeplin, ce vieil énutrof avait selon lui parcouru des lieux et des lieux, tués des dragons et même soumit le chêne mou lui même... Enfin c'est ce qu'il disait...
A la tête de la fil se trouvait le meneur: Zeplin, ce vieil énutrof avait selon lui parcouru des lieux et des lieux, tués des dragons et même soumit le chêne mou lui même, Enfin c'est ce qu'il disait...
Le jeune homme grimpa dans le véhicule:
"Bon sang, un jour mon pauvre coeur va lâcher! Arrête de surgir comme ça au nom d'énutrof!
-Excuse moi mais j'ai besoin de prendre l'air tu as un travail pour moi?
-T'es bien gentil mais va plutôt voir hydraz, elle soigne un conducteur.
-ça marche, à plus mon vieux!
L'ancien marmonna dans sa barbe une phrase incompréhensible sur la jeunesse mais déjà Sigitang courait vers un autre chariot: celui de l'eniripsa du groupe.
"Bonjour hydraz, Zeplin m'a prévenu que tu aurais sûrement besoin d'aide"
La jeune disciple, bandait une jambe avec une longue toile.
-En effet après ça tu pourras m'aider à cueillir quelques herbes?
-Quoi comme plantes ?"
Elle sortit un papier froissé de sa tunique et répondit:
"au moins deux pieds de menthe sauvage pour les cataplasmes, des feuilles de charme pour la toux du vieux et si on trouvai trois ou quatre trèfles sa sera parfait.
-Ce n'est que ça ? Laisse je te ramène tout dans 20 min.
-Merci beaucoup, tu sais j'ai tant à faire, tu me rend un gros service!"
Le jeune sadida sauta de l'attelage et atterrit dans l'herbe sombre qui parsemait le sous bois. Puis il courut, en restant aux abords de la piste pour de pas perdre le convoi. De loin on aurait pu croire qu'il courait juste, esquivant arbre et ronciers, mais pourtant, sans qu'on l'aperçoive sa main cueillait et arrachait. Il manquait juste une plante, la menthe sauvage. Sigitang fonça vers une clairière prometteuse.
Vu de haut la clairière n'était qu'un orifice clair perdu dans les tréfonds de la forêt sombre. Terrakourial s'apprêtait à descendre, il fallait diriger le sadida vers sa destiné promise sur le monde des douze.
Une grande ombre passa dans le ciel, Sigitang s'arrêta, troublé, mais son attention fut vite détournée. Au centre de la petite clairière le soleil, depuis longtemps invisible, aveuglait le jeune homme mais il vu tant bien que mal un petit arbrisseau trônant au milieu des hautes herbes. Un Orme, l'arbre le plus vénéré par les sadida depuis sa disparition massive en 455 par Grafioze, un bwork mage surpuissant. Sigitang s'approcha lentement du rejeton sylvestre, il tendit la main vers son écorce, il lui sembla alors que toute la forêt frémissait sous son geste. Le sol s'écroula sous ses pieds et la vision de rêve devint un espace sombre, humide sentant la charogne et l'excrément de bouftou. Il resta courbé dans le noir, tétanisé par la surprise et effrayé par ce qu'il vit. Deux énormes araknes dorées brillaient lugubrement dans le néant de la caverne, elles émettaient des cliquetis incessant, fouillant le sol de la grotte, soudain une de ces créatures dut sentir la présence de l'étranger et fonça, mandibules en avant, vers le casse-croûte si bien tombé. Sigitang courut dans le noir, poursuivit par les monstres. Il se heurtait à des murs, trébuchait dans des flaques d'eau noirâtres ou tombait sur les anfractuosités de la roche. Comme toute poursuite a une fin, il arriva dans un cul de sac et les deux araknes s'avancèrent lentement, semblant se délecter de la mise a mort de leur traque.
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Le jeune sadida s’accroupit dans le noir, et pria la nature de le tirer de ce cauchemar, alors de la main droite surgit une lumière verdâtre, le sol se fendilla et un appendice épineux sortit de terre face aux araknes. Sigitang crût à un autre adversaire terrifiant quand il se rendit compte que la ronce s’avançait vers les araknes. Les deux monstres s’enfuirent au plus profond de leur grotte putride.
Enfin, enfin ses pouvoirs se montraient, une barrière s’écroula dans son esprit, ce n’était qu’une petite parcelle de ce qu’il allait découvrir plus tard.
Cette découverte a eu l’utilité de le débarrasser des araknes mais il ne savait toujours pas comment sortir de là. Il se releva doucement et là il aperçu un halo de lumière, timide, transperçant l’obscurité.
« Une échelle ! Que Sadida soit loué ! »
Il s’agrippa aux barreaux, humides et visqueux, et commença à escalader tant bien que mal la paroi. Une parcelle d’étoffe bleue apparue, il était sorti de la forêt sombre ! Il sorti du trou, sorte de tunnel à la verticale, comme creusé par des mains humaines et là il vit, il n’était pas sorti de la forêt loin de là, il se trouvait dans une immense clairière rayonnant de mille feux. Sigitang eu le souffle coupé, au centre se dressait le plus grand arbre qu’il avait jamais vu, ses feuilles renvoyaient la lumière tels des miroirs à multiples facettes, il resplendissait tellement qu’aucun arbre, arbrisseaux ou herbes n’osaient pousser à ses côtés.
Un orme, les ormes mettaient des dizaines de vie sadida à devenir adulte et celui-ci était vieux, très vieux peut-être même était-il là avant la forêt immense qui poussait à ses pieds.
L’ombre revint plus grande encore elle cacha le soleil, elle s’approchait, Sigitang frémit l’air vibrait, on entendait un léger bruit comme un battement d’ailes d’oiseau mais un oiseau énorme. La terre trembla, Terrakourial se posa et dirigea lentement son énorme corps vers la petite forme dans la clairière.
« Petite feuille, Jeune disciple, tu dois partir vite. Ta destiné t’attends loin des grandes forêts de ton peuple, tu dois partir vite.
-Que…, sigitang essaya de parler mais sa gorge était bloqué, l’apparence du grand dragon le laissait sans voix, son corps sinueux et lisse rappelait celui d’un énorme serpent, ses écailles étaient ocres comme la terre des sous bois.
- Petite feuille, écoute ces dernières paroles :
Quand les champs seront rouges et le désespoir à son comble marche vers l’Est tu trouveras ce que tu cherches. Quand les forces maléfiques seront à leur apogée cherche la crypte des âmes outragées.
Le dragon reprit son envol et souffla, d’ un souffle si puissant qu’il souleva sigitang et l’emporta sur un coussin d’air


Fin du chapitre 1




Dernière édition par sigitang le Jeu 12 Aoû - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kambly
Langue de Kanigrou
Langue de Kanigrou
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : Où are you ? Où, Où ?
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    Jeu 1 Juil - 14:45

Sa pique les yeux la présentation, sinon c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigitang
Dévoreur de Chêne Mou
Dévoreur de Chêne Mou
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 22
Localisation : quelque part dans la taverne
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    Jeu 1 Juil - 14:55

je t'embauches pour les enluminures si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyoga
Dévoreur de Chêne Mou
Dévoreur de Chêne Mou
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 22
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    Sam 17 Juil - 20:47

C'est pa bô ze veu pa leu lire y fau 2 l'èr et dé kouleuhrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiwoo <3
Dévoreur de Chêne Mou
Dévoreur de Chêne Mou
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 22
Localisation : Zaap madestram
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    Sam 17 Juil - 21:03

Hyoga a écrit:
C'est pa bô ze veu pa leu lire y fau 2 l'èr et dé kouleuhrr

Taggle enculay tveux faire comme bambi en floodant bah non .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bamby
Einstein
Einstein
avatar

Nombre de messages : 2249
Age : 22
Localisation : 723, Evergreen Terrace, Springfield
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    Dim 18 Juil - 10:11

Tiwoo <3 a écrit:
Hyoga a écrit:
C'est pa bô ze veu pa leu lire y fau 2 l'èr et dé kouleuhrr

Taggle enculay tveux faire comme bambi en floodant bah non .

Ici c'toi qui flood la, c'était une simple remarque..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sigitang, la prophétie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sigitang, la prophétie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REC] La Prophétie Des Elements
» La prophétie des Anges du changement.
» Arhain Cynath, Autarque d'Ulthwé
» Les eldars du Kirou
» Legend of the seeker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Symphonie Meurtrière :: Animation :: Events, RP & Fan-Art-
Sauter vers: